" Prendre soin de quelqu'un, c'est prendre le risque de son émancipation, et donc d...

" Prendre soin de quelqu'un, c'est prendre le risque de son émancipation, et donc de la séparation d'avec soi-même. " La philosophe et psychanalyste Cynthia Fleury, à l'origine d'une chaire de philosophie dans un hôpital parisien, explique, dans Le Soin est un humanisme (Tracts n°6, Gallimard), que " le soin est une fonction en partage, relevant de l'alliance dialectique, créative, des soignants et des soignés ".