"Il m'apparaît normal de pouvoir délier du secret les personnes qui...

"Il m'apparaît normal de pouvoir délier du secret les personnes qui signalent aux services de justice ou de police des enfants maltraités, violentés." Gérald Darmanin, ministre français de l'Intérieur, a réagi, le 7 octobre, après les propos polémiques du président de la Conférence des évêques de France sur le secret de la confession.