"Une évaluation relativement positive sur l'efficacité des politiques publiques n...

"Une évaluation relativement positive sur l'efficacité des politiques publiques ne suffit pas à établir la confiance." Encore faut-il un accord sur les principes sur lesquels elles sont fondées, expliquent les spécialistes des politiques publiques Richard Balme, Jean-Louis Marie et Olivier Rozenberg, dans Les Motifs de la confiance (et de la défiance) (Revue internationale de politique comparée, 2003).