"Nous entendons faire respecter les contrats qui ont été validés p...

"Nous entendons faire respecter les contrats qui ont été validés par les firmes pharmaceutiques." Le président du Conseil européen Charles Michel a toutefois reconnu, le dimanche 24 janvier sur Europe 1, que les sociétés productrices de vaccins pouvaient être confrontées à des difficultés d'approvisionnement de matières premières.