"Ces espaces extérieurs [...] nous délivrent du poids d'être sans cesse r...

"Ces espaces extérieurs [...] nous délivrent du poids d'être sans cesse ramenés à nous." La philosophe Claire Marin explique dans Le Monde que notre rapport aux espaces a été profondément modifié par l'expérience du confinement, notamment parce que nous avons été privés des lieux de passage (les rues) et des "espaces de halte provisoire" (les cafés et cinémas).