"L'agora publique n'a plus l'obligation de tendre le micro ...

"L'agora publique n'a plus l'obligation de tendre le micro à toutes les opinions, comme si toutes se valaient. Elles s'expriment déjà partout et sans filtre." L'essayiste Caroline Fourest explique dans Marianne que l'important aujourd'hui pour les médias est d'assumer de trier et de discerner.