" La libre circulation des capitaux, des biens et des services [...]...

" La libre circulation des capitaux, des biens et des services [...], fonctionne avant tout au bénéfice des plus riches et des plus mobiles. " L'économiste Thomas Piketty appelle, dans Le Monde, l'Union européenne à conditionner le libre-échange à l'adoption d'objectifs sociaux contraignants. A défaut, le national-libéralisme l'emportera.