" Nous sommes entrés dans une société de la désublimation, une société p...

" Nous sommes entrés dans une société de la désublimation, une société pornographique qui exige que tout soit montré et vu sans médiation, sans transformation. " L'essayiste Robert Redeker tire dans Le Figaro la leçon de la polémique née du dernier livre de Yann Moix, Orléans : " De plus en plus, les rentrées littéraires ressemblent à une foire braillarde. "