" L'été n'est pas une invitation au "laisser-aller". "

Lassée des remarques qu'elle observe depuis l'apparition des fortes chaleurs, la journaliste au magazine MO* (Mondiaal Nieuws), Atillah Samira, " prie pour qu'un jour, nous (les femmes) puissions sortir en rue, vêtues de notre plus belle jupe, sans devoir subir ces nuisances phallocrates. "