" Nos souvenirs autobiographiques ne sont pas figés, ils évoluent comme...

" Nos souvenirs autobiographiques ne sont pas figés, ils évoluent comme notre cerveau au fil de nouvelles expériences. " Professeur de neurosciences et de psychologie à l'université de Californie (San Diego), l'Américain Larry R. Squire estime, dans Philosophie magazine, qu'" un souvenir humain est une reconstruction vivante, flexible et approximative ".