Des pièces biscornues, une enfilade de couloirs, une chambre rénovée, une salle à manger classique, une cuisine équipée sans originalitéà A regarder les photos envoyées au Vif/L'Express par Matignon - une première -, l'appartement (vide) du Premier ministre ne ferait pas la Une des magazines de déco. Face à l'ampleur de sa tâche, Jean-Marc Ayrault s'est pourtant vite résigné à délaisser le studio qu'il louait à Montparnasse pour ce logement de fonction. Il n'a pas perdu au change : il représente une surface de 21...

Des pièces biscornues, une enfilade de couloirs, une chambre rénovée, une salle à manger classique, une cuisine équipée sans originalitéà A regarder les photos envoyées au Vif/L'Express par Matignon - une première -, l'appartement (vide) du Premier ministre ne ferait pas la Une des magazines de déco. Face à l'ampleur de sa tâche, Jean-Marc Ayrault s'est pourtant vite résigné à délaisser le studio qu'il louait à Montparnasse pour ce logement de fonction. Il n'a pas perdu au change : il représente une surface de 213,73 mètres carrés, plus un espace de réception. Pour éviter la polémique, ses services prennent soin de citerà le député PS René Dosière, invité par François Fillon à visiter les lieux en février. A la sortie, le pourfendeur du train de vie du pouvoir déclarait : " Cet appartement n'est absolument pas fonctionnel. [...] Il n'est pas convenable pour le Premier ministre d'une grande puissance. "En France, vie publique et vie privée ne font plus bon ménage. De l'appartement d'Alain Juppé, Premier ministre, en 1995, aux 600 mètres carrés loués pour Hervé Gaymard, ministre de l'Economie, dix ans plus tard, et, plus récemment, à celui de Fadela Amara, secrétaire d'Etat à la Ville, qu'elle prêtait à son frère et à ses amis, les logements de fonction peuvent coûter cher aux politiques. Si bien que des règles strictes d'attribution ont été établies par les Premiers ministres Jean-Pierre Raffarin, et par François Fillon. Elles sont reconduites par Jean-Marc Ayrault. Les ministres disposant d'un appartement dans leurs ministères ont vocation à l'occuper. Les autres sont logés dans le parc domanial de l'Etat. Deux ministres résident dans celui de la Caisse des dépôts et consignations. Quant aux propriétaires à Paris, ils restent chez eux, comme Pierre Moscovici, Michel Sapin ou Jérôme Cahuzac, qui s'en félicite : " Je n'aime pas les prisons ! "Sur les 38 ministres du gouvernement, 23 occupent un logement de fonction, selon le cabinet du Premier ministre. Malgré sa fonction, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, lui, résiste. Pour l'instant, l'élu d'Evry (Essonne) n'habite pas place Beauvau. " J'ai besoin de respirer, confie-t-il. Ma femme ne veut pas vivre ici. Mes prédécesseurs m'ont dit que l'on finissait par s'y installer, tellement il y a d'urgences. "Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, ne veut pas quitter sa ville natale du Mans (Sarthe). Il prend le train chaque matin à l'aube, et rentre par le dernier TGV, celui de 21 h 30. Il lui arrive de dormir dans une chambre du ministère. Sans y laisser d'affaires personnelles. R. Ro., AVEC LE SERVICE FRANCE