Paul Furlan (PS) Pronostic : 9 PS, 6 Ecolo, 5 MR, 3 CDH

" Quatre ministres et dix députés parmi les candidats de l'arrondissement de Liège ! Rien qu'au PS : deux ministres, quatre parlementaires et 11 bourgmestres ! Nous avions six sièges sur 13, il faut maintenir. Remarquez que Didier Reynders, après sa claque aux communales, n'ose pas s'affronter à nous. La fédération a choisi Michel Daerden comme tête de liste. Il faut mettre les candidats que les gens veulent, et il est très populaire, en dépit de (ou grâce à) ses excès de comportement. Son fils Frédéric, dans ces conditions, est un peu le sacrifié : il n'est plus concevable d'avoir le père et le fils sur la même liste. A Verviers, ce sera difficile, et à Huy, il s'agira de maintenir. "
...

" Quatre ministres et dix députés parmi les candidats de l'arrondissement de Liège ! Rien qu'au PS : deux ministres, quatre parlementaires et 11 bourgmestres ! Nous avions six sièges sur 13, il faut maintenir. Remarquez que Didier Reynders, après sa claque aux communales, n'ose pas s'affronter à nous. La fédération a choisi Michel Daerden comme tête de liste. Il faut mettre les candidats que les gens veulent, et il est très populaire, en dépit de (ou grâce à) ses excès de comportement. Son fils Frédéric, dans ces conditions, est un peu le sacrifié : il n'est plus concevable d'avoir le père et le fils sur la même liste. A Verviers, ce sera difficile, et à Huy, il s'agira de maintenir. "Le bourgmestre de Liège Willy Demeyer pousse la liste, sur laquelle figure Raphaël Quaranta (11e), entraîneur du RFC Liège et ancien joueur pro. José Happart est dernier suppléant. A Verviers, Jean-François Istasse n'est que 1er suppléant. A Huy, Marc Tarabella est 4e suppléant et 1er suppléant à l'Europe. " A Verviers, Pierre-Yves Jeholet revient à la Région. Il sera face à Melchior Wathelet (CDH) qui a annoncé qu'il ne siégerait pas, qu'il ne serait intéressé, à la Région, que par un poste ministériel. Comment les gens peuvent-ils comprendre ? A Liège, Didier Reynders est dernier suppléant, et la liste est emmenée par Christine Defraigne, qui serait ministrable. Au PS, Michel Daerden, atypique, et qui jouit d'une popularité étonnante (avec pour slogan " Dites oui à papa " !) a joué perso, au détriment de son fils, qui n'a guère brillé à Namur. Il faut voir ce que Marcourt fera après les élections. La présidence du PS devrait revenir à un Liégeois. A Huy, le siège de Caroline Cassart est hypothétique, l'apparentement va jouer en faveur de Liège ou de Verviers. Sur l'ensemble de la province, nous pourrions passer à 7 sièges, si on monte un peu partout. "Didier Reynders est dernier suppléant. Michel Foret est devenu gouverneur de la province. " Nous allons conquérir un siège à Huy, grâce à Joseph Georges qui a présidé avec brio la commission "crise financière'' de la Chambre. Le MR et le PS y perdront chacun un siège, notamment suite à l'affaire Lizin, même si le ministre Courard (PS) n'a pas pris ses responsabilités. Ecolo y aura sans doute aussi un élu (effet Javaux). Si cela ne marche pas à Huy, nous aurons alors un 3e siège à Liège, où la liste est conduite par Marie-Dominique Simonet dont l'action en faveur de la recherche sera la fondation de la relance wallonne. Dans la Cité ardente, le PS a sacrifié la nouvelle génération. Rien n'a changé depuis Cools, qui disait, à propos des dissensions internes, qu'il était pour la détente, mais "le doigt dessus''. Côté Ecolo, c'est très à gauche, limite PTB. "Michel de Lamotte est 2e sur la liste liégeoise, où l'on note la présence des anciens syndicalistes Louis Smal, 3e effectif, et Josly Piette, dernier suppléant. A Verviers, René Thissen s'en va. " A Liège, au CDH, Marie-Dominique Simonet aura un effet positif, mais pas percutant. Au PS, l'effet Daerden va amortir la chute du PS, toujours miné par un combat sans merci entre deux tendances qui conduit à l'immobilisme. Le renouveau est sanctionné. Nous ferons trois sièges sur l'arrondissement. A Verviers, Melchior Wathelet a une bonne image pour le CDH. Au PS, ils ont commis une erreur de présenter en tête de liste verviétoise un germanophone, ce qui pourrait profiter à nous. A Huy, Ecolo sera le 1er parti, et le CDH prendra un siège. PS comme MR n'en garderont qu'un. "A Liège, les trois dernières suppléances vont à trois anciens ministres : Thierry Detienne, Nicole Maréchal et José Daras. A Verviers, la 1e suppléance à Yves Reinkin, député sortant de la seule Communauté française où ne pouvait siéger la germanophone Monika Dethier.