La réponse de l'ambassadeur d'Israël Shaul Amor faite à la suite du courrier des lecteurs du 22 mars me fait bouillir d'indignation. (...)
...

La réponse de l'ambassadeur d'Israël Shaul Amor faite à la suite du courrier des lecteurs du 22 mars me fait bouillir d'indignation. (...)Réfugié dès l'âge de 5 ans, ayant vécu plus de neuf mois dans les caves sous les bombes hitlériennes, ayant connu le déluge de feu et de sang de Londres, toute ma jeunesse a été volée par la terreur dictatoriale nazie, que d'autres membres de ma famille ont payée de leur vie.(...) Dès 1970, j'ai visité au Liban plusieurs camps de réfugiés palestiniens. Chaque réfugié recevait une subvention d'un quart de livre libanaise (soit 4,25 francs) par jour... Ces camps étaient déjà des foyers de misère, premiers semis de la révolte d'un peuple abandonné par tous. Ensuite sont venus les massacres de Sabra et Chatila. Sharon est un psychopathe sanguinaire qui fait une fixation sur Yasser Arafat depuis que celui-ci a réussi à quitter Beyrouth sous la protection de la marine française. Trouvez-vous normal que l'on vole des territoires entiers pour construire des colonies juives généralement ultra-orthodoxes ? Que l'on crée des autoroutes pour ces colonies et que l'on détruise des habitations par dizaines sous prétexte qu'il n'y a pas eu de permis de bâtir ? Il y a une gauche minoritaire qui souhaite de réels dialogues avec les Palestiniens modérés, mais elle vous dérange. (...) Qu'il y ait des victimes innocentes des deux côtés, aucun doute, mais quant à faire accoucher des femmes aux points de contrôle, tirer pour tuer ou blesser des enfants, détruire systématiquement les habitations et excaver les rues pour détruire les canalisations d'eau potable, affamer une population, cela devient un crime contre l'humanité. Après toutes ces années de guerre hypocritement non déclarée, quel sera l'avenir de ce peuple palestinien, quel sera l'état psychologique de ces enfants qui n'auront jamais connu rien d'autre que la peur ? (...) A quoi cela vous a-t-il servi de détruire toutes les infrastructures construites avec les deniers européens ? De telles méthodes fabriquent des martyrs de la révolution. L'histoire dira s'ils étaient des terroristes ou des résistants. (...) Non, Monsieur l'ambassadeur, vous ne m'enlèverez pas l'idée que Sharon et les principaux responsables des massacres de civils palestiniens doivent comparaître un jour devant le Tribunal international de La Haye pour crimes de guerre. (...)