A l'instar de la presse belge, la luxembourgeoise est frappée par la chute des recettes publicitaires consécutive à la crise sanitaire. Le gouvernement de Xavier Bettel a donc décidé...

A l'instar de la presse belge, la luxembourgeoise est frappée par la chute des recettes publicitaires consécutive à la crise sanitaire. Le gouvernement de Xavier Bettel a donc décidé, en mai dernier, d'octroyer aux éditeurs grand-ducaux une aide financière d'un montant de 5 000 euros par journaliste salarié. Brouillé avec les chiffres, Journalistes, le mensuel de l'Association des journalistes professionnels de Belgique francophone, indique, dans son numéro de juillet, que cette prime est de " 30 000 euros par journaliste salarié ". De quoi rendre jaloux les éditeurs belges ! Le site d'un média d'Afrique subsaharienne, qui a repris lui aussi l'info, mentionne le montant exact, mais a compris que 5 000 euros seraient distribués " à chaque journaliste professionnel ", alors que les bénéficiaires directs du soutien financier sont les groupes de presse. De quoi faire rêver plus d'un confrère africain !