Tournai constitue assurément la tête de pont de ce déploiement. Ceux qui ont longtemps considéré Tournai comme un Far West wallon découvrent que la crise dans laquelle de grandes et moyennes entreprises ont sacrifié de l'emploi - que ce soit Hot Cuisine, la Redoute, Synthomer ou Dorma Hüppe -, n'empêche pas la sous-région d'apparaître comme un eldorado économique. A en croire l'Agence intercommunale de développement Ideta, les projets y foisonnent. " Pour répondre à un déficit de nos zones d'activité, nous avons établi un vaste plan de redéploiement de 650 hectares, explique son porte-parole Alexandre Valée. Il s'agit de sortir de la situation d'étouffement dont souffrent nos zonings saturés. Celui de Tournai Ouest est rempli à 95 %, il n'y subsiste que 4 hectares de parcelles disponibles. A Ghislenghien, c'est pire : là, tout est complet et il faut rediriger les candidats investisseurs vers notre site de Leuze. Pour ne pas nous pr...

Tournai constitue assurément la tête de pont de ce déploiement. Ceux qui ont longtemps considéré Tournai comme un Far West wallon découvrent que la crise dans laquelle de grandes et moyennes entreprises ont sacrifié de l'emploi - que ce soit Hot Cuisine, la Redoute, Synthomer ou Dorma Hüppe -, n'empêche pas la sous-région d'apparaître comme un eldorado économique. A en croire l'Agence intercommunale de développement Ideta, les projets y foisonnent. " Pour répondre à un déficit de nos zones d'activité, nous avons établi un vaste plan de redéploiement de 650 hectares, explique son porte-parole Alexandre Valée. Il s'agit de sortir de la situation d'étouffement dont souffrent nos zonings saturés. Celui de Tournai Ouest est rempli à 95 %, il n'y subsiste que 4 hectares de parcelles disponibles. A Ghislenghien, c'est pire : là, tout est complet et il faut rediriger les candidats investisseurs vers notre site de Leuze. Pour ne pas nous priver des projets qui nous sont proposés, nous avons besoin d'une bouffée de nouveaux espaces. L'objectif est de pouvoir en mettre 60 hectares sur le marché à l'horizon 2014. Bon an mal an, nous vendons entre 13 et 20 hectares. "Tournai Ouest et Ghislenghien apparaissent comme les moteurs du développement économique en Wallonie picarde. Situés en bordure de l'A 8, ils font l'un comme l'autre l'objet de projets d'extension. Complément de Tournai Ouest I et II, la phase 3 portera la capacité d'accueil de 250 à quelque 360 hectares, dont une zone rideau pour protéger l'habitat. Sa mise en £uvre est prévue à partir de 2014. A Ghislenghien, deux extensions sont dans les cartons : si Ghislenghien 3 doit être partiellement accessible à la même échéance, les bouchées doubles sont mises pour la réalisation de Ghislenghien 4 à Ollignies où le groupe Colruyt entend implanter son deuxième centre logistique sur 16 hectares. L'infrastructure confortera sa position d'employeur dans la zone où 1 000 nouveaux emplois mettraient l'enseigne au même niveau que Baxter à Lessines (1 700 travailleurs). Une task force dans laquelle interviennent les cabinets wallons Demotte, Marcourt, Antoine et Henry a été constituée pour accompagner ce projet. En partenariat avec la société WE-Power, filiale " énergies vertes " du groupe familial de distribution, Ideta a relancé un projet de parc éolien de quatre mâts dont la production équivalant à la consommation annuelle de près de 5 000 ménages permettrait une économie de 8 000 tonnes de CO2. Ideta veille à soutenir l'expansion de ses autres parcs d'activité : " Le long de la E 42 à Leuze et Péruwelz notamment, l'aménagement d'une centaine de nouveaux hectares de terrains industriels viendra alimenter la réserve foncière du développement économique ", poursuit le porte-parole. Le plan s'articule par ailleurs sur la création de centres de vie concentrant une offre de services : business center avec auditorium et salles de réunion, bâtiments relais pour l'accueil de PME en phase de démarrage, services annexes de garde d'enfants... Dans ce cadre, un dispositif de quatre crèches va être déployé. Tournai a déjà ouvert ses portes, Frasnes et Ghislenghien seront opérationnels pour septembre prochain, Enghien suivra en 2013. C'est aussi à cette date que l'agence inaugurera, dans le parc de Tournai Ouest, son centre de conférences et de séminaires Negundo Cube. Conçu par l'Atelier d'architecture Van Oost (AAVO) dans l'esprit du " Point centre " de l'aéropôle à Charleroi, ce sera un immeuble durable intégré, avec un auditorium de 150 places et cinq salles polyvalentes de réunions/formations. Il est prévu qu'il accueille rapidement des formations organisées sous l'égide de l'Eurometropolitan e-Campus. L'idée, c'est d'y regrouper des opérateurs de formation français et belges dans le domaine numérique, ce qui s'inscrit pleinement dans l'esprit de l'Eurométropole Lille-Courtrai-Tournai. Il s'agit de l'un des grands dossiers chers à Rudy Demotte pour la prochaine mandature communale. La création de ce pôle d'enseignement et de recherche transfrontalier verra le jour à l'horizon 2018 sur le site de l'ancien poste douanier de Camphin-Lamain. " Une révision du plan de secteur est à l'étude, nous sommes là dans un business park de près de 50 hectares ", précise-t-on chez Ideta. Transfert du siège de l'intercommunale de l'autre côté de l'Escaut (les travaux ont démarré en octobre) et mise en £uvre d'une micro-zone d'activité tertiaire dans le quartier Saint-Piat sont les projets de développement en milieu urbain les plus avancés d'Ideta. En partenariat avec La Maison de l'Entreprise, la chambre de commerce et les Hautes Ecoles, il est enfin prévu d'implanter dans le c£ur de ville un espace de coworking. DIDIER ALBIN