Peu de gens pleureront la mort de Mike Hoare, le 2 février en Afrique du Su...

Peu de gens pleureront la mort de Mike Hoare, le 2 février en Afrique du Sud, et c'est compréhensible : "Mad Mike" incarnait le mercenaire blanc dans le Congo nouvellement indépendant. Il citait Shakespeare, sauvait des prêtres et des religieuses belges, et détestait les communistes. Et ses troupes commettaient des massacres.