Hypnotisé par le travail de Bodys Isek Kingelez, ce sculpteur congolais réputé pour ses "architectures maquettiques" conçues à partir de carton recyclé? Dans la mesure où cet artiste hors-pair s'en est a...

Hypnotisé par le travail de Bodys Isek Kingelez, ce sculpteur congolais réputé pour ses "architectures maquettiques" conçues à partir de carton recyclé? Dans la mesure où cet artiste hors-pair s'en est allé et que son oeuvre n'est que très rarement montrée, on ne saurait trop recommander de rediriger son enthousiasme vers les constructions de Floris Hovers (Raamsdonksveer, 1976). Ce designer néerlandais, édité par la marque italienne Magis, développe en parallèle une pratique de plasticien. Au centre de celle-ci, il conçoit des villes miniatures imaginaires, érigées à partir de chutes de bois. Le résultat se découvre aussi coloré que jubilatoire, aussi humble que fédérateur. Pour cette nouvelle exposition à la galerie Cerami, l'intéressé signe une composition de 16 mètres carrés aux allures de jeu de construction géant. Le hangar tout blanc où elle s'est posée fait également place à des assemblages certes plus petits mais non moins fascinants.