Les adaptations de bande dessinée ont continué en 2018 à déferler sur les écrans, et ce avec des fortunes très (très ! ) diverses. Dupuis continue ainsi à brader son catalogue dans des films, ou oubliables ou ratés, à l'image de ce ...

Les adaptations de bande dessinée ont continué en 2018 à déferler sur les écrans, et ce avec des fortunes très (très ! ) diverses. Dupuis continue ainsi à brader son catalogue dans des films, ou oubliables ou ratés, à l'image de ce qu'il a fait subir à deux de ses marques fortes, Spirou & Fantasio et Gaston Lagaffe transformés en nanars familiaux qui attendent désormais leur diffusion en prime time en télé pour rattraper leur flop en salles. On est encore très loin du savoir-faire américain des DC et Marvel en termes de réinvention et d'efficacité. En France, seule l'adaptation au cinéma de la série des Vieux Fourneaux semble avoir trouvé un nouveau public sans dégoûter l'ancien. Quant à la franchise Astérix, elle compte elle-même et à nouveau sur l'animation pour réussir au cinéma, avec le très attendu Astérix. Le Secret de la potion magique, d'ores et déjà annoncé comme le carton de fin d'année. Pour des adaptations réellement réussies en live, c'est désormais du côté du petit écran et, comme souvent, de Netflix qu'il faut aller les chercher : la série The End of the Fucking World, tirée du comics de Charles Forsman, connaîtra une deuxième saison.