Dans un quartier recherché du sud de Bruxelles, cet appartement une chambre datant des années 1960 a été entièrement remis à neuf en 2008. Aux commandes des opérations, l'architecte Jonathan Israel, frère de la jeune propriétaire. Cette dernière s'en est remise au savoir-faire de son aîné pour relifter son nid, sans pour autant gommer sa personnalité.
...

Dans un quartier recherché du sud de Bruxelles, cet appartement une chambre datant des années 1960 a été entièrement remis à neuf en 2008. Aux commandes des opérations, l'architecte Jonathan Israel, frère de la jeune propriétaire. Cette dernière s'en est remise au savoir-faire de son aîné pour relifter son nid, sans pour autant gommer sa personnalité. " La philosophie du projet est simple, nous explique l'architecte. En effet, il s'agissait de résoudre un maximum de problèmes en un minimum de gestes. Il fallait à la fois amplifier la sensation d'espace, moderniser l'architecture et créer la surprise au fur et à mesure de la progression dans l'appartement. " Pour atteindre ces objectifs, Jonathan Israel a imaginé deux échappées latérales dans le mur séparant la cuisine du séjour. " Cela a permis d'accroître la profondeur des pièces de vie et d'établir un contact fluide entre elles. " Le noeud circulatoire du logement se situe dans le hall d'entrée. " Au départ, celui-ci était beaucoup trop grand par rapport à la surface du bien. De plus, il était peu fonctionnel. Nous avons donc supprimé la porte qui le séparait du séjour et créé un grand meuble " monolithe " entre le hall, la cuisine et le salon pour augmenter la fluidité des déplacements. Il articule désormais tous les espaces de vie. " En outre, l'ancien vestiaire (actuellement un petit couloir menant aux toilettes) a été compensé par ce nouveau meuble multifonctionnel. Dans la foulée, le mur de l'ancien vestiaire a été repoussé afin de gagner un mètre carré dans la salle de bains. Un jeu de carrousel spatial offrant une meilleure distribution des surfaces dans l'ensemble des pièces. Le meuble monolithe (dessiné par l'architecte, qui s'est également occupé de l'aménagement intérieur) dissimule le séjour à la vue lorsqu'on pénètre dans le hall. " Cela permet de découvrir l'appartement progressivement. Et de créer la surprise. " Une émotion très chère à l'architecte, qui a intensifié le concept par l'installation de plusieurs étagères ouvertes permettant d'admirer les objets exposés au fil de la visite. Au fond de l'appartement, côté nord-ouest, l'unique chambre donne accès à la salle d'eau, dont les plans ont été entièrement revus. Au final, un logement à la fois moderne, cosy, intelligemment agencé... qui a su tirer parti de sa surface limitée. Réalisation : Scale Architecture, architecte Jonathan Israel. Tél. : 02 674 79 63. www.scalearchitecture.be Découvrez l'intégralité du texte et des plans de ce reportage dans le magazine Je vais construire de décembre en vente chez votre libraire. www.jevaisconstruire.be Virginie Stassen