Faire tenir une maison dans un mouchoir de poche. " C'est le défi relevé par Sébastien Cruyt, du bureau Synergy international. L'architecte s'est vu confier comme mission de créer, dans un espace de 5,50 mètres de largeur sur 12 de longueur, " une maison conviviale et pratique, comprenant une grande chambre à coucher avec salle de bains adjacente pour les parents, deux chambres et une salle de bains pour les fillettes, une chambre d'ami, une cuisine ainsi qu'une salle à manger et un salon su...

Faire tenir une maison dans un mouchoir de poche. " C'est le défi relevé par Sébastien Cruyt, du bureau Synergy international. L'architecte s'est vu confier comme mission de créer, dans un espace de 5,50 mètres de largeur sur 12 de longueur, " une maison conviviale et pratique, comprenant une grande chambre à coucher avec salle de bains adjacente pour les parents, deux chambres et une salle de bains pour les fillettes, une chambre d'ami, une cuisine ainsi qu'une salle à manger et un salon suffisamment spacieux... " Excusez du peu. Par chance, les propriétaires avaient réussi à négocier avec le voisin le rachat d'une parcelle supplémentaire. Ils ne pouvaient cependant y aménager qu'un garage. Un parking fermé dans un espace aussi exigu n'avait toutefois pas de sens. A moins de sortir de la voiture par le toit. L'architecte a donc décidé de laisser le lieu ouvert, mais couvert, et de le combiner avec l'entrée de la maison. La porte principale se trouve ainsi en retrait de la rue. Elle donne directement sur la cage d'escalier autour de laquelle se déploient les différentes pièces. L'escalier mène directement vers le vestiaire, la buanderie-chambre d'ami et la cuisine-salle à manger, un demi-étage plus bas. Vers le salon et la salle TV également, mais un demi-étage plus haut. Afin d'éviter une impression d'étouffement et d'étroitesse, le salon arrière est totalement ouvert. Délimité par une balustrade, il n'occupe qu'une partie de la superficie disponible, avant de s'ouvrir sur la salle à manger, en contrebas. La baie vitrée du minuscule jardin illumine généreusement les deux niveaux et accentue encore cette impression d'espace. Restait à trouver une solution pour l'espace à dédier aux parents. Théoriquement, vu la disposition des lieux, l'escalier aurait dû séparer la chambre à coucher de la salle de bains. En pratique, il n'en est rien. Grâce à un subtil décalage de la cage d'escalier, il a été possible de créer un petit couloir entre les deux espaces et d'offrir au couple l'intimité souhaitée. Le tout s'intègre à merveille dans le cadre bucolique des rues de la commune. Et malgré ses différences, la façade de la maison parvient à s'inspirer du style de ses voisines. Au total, la maison compte quelque 245 mètres carrés, espace de parking compris. Et le prix de la construction, gros £uvre clos et couvert, était, en 2006, de 145 000 euros HTVA, hors frais d'architecte et hors finitions. Un mini-prix pour la surface développée et l'endroit. l Jo Jacoby