Dans l'accord du 9 octobre 2014 traçant les lignes directrices de l'action gouvernementale pour les cinq années à venir, le gouvernement Michel s'était engagé à " porter progressivement les prestations minimales de sécurité sociale et l'aide sociale au niveau du seuil de pauvreté européen ". Parce que " cela coûterait 1,14 milliard " selon le ministre de l'Économie, cet engagement n'a pas été tenu et ne...