Paul the French est le nom donné par ses amis du skate park à mon frère Paul, de seize ans mon cadet. Je suis parti six semaines pour le retrouver en Californie où il vit depuis plusieurs années. En raison de notre différence d'âg...

Paul the French est le nom donné par ses amis du skate park à mon frère Paul, de seize ans mon cadet. Je suis parti six semaines pour le retrouver en Californie où il vit depuis plusieurs années. En raison de notre différence d'âge, je le connaissais sans le connaître. L'idée était de rencontrer sa vie itinérante. Mais je partais également sur les traces de mon propre voyage entrepris, il y a vingt ans, à peu près à l'âge de Paul aujourd'hui. Ayant grandi dans un environnement affectif similaire, je retrouvais un certain nombre de similitudes dans les nécessités et l'accomplissement de ces deux aventures. Quelque part, je pouvais m'observer à vingt ans d'écart à travers lui. On oublie la verve de la jeunesse. La voir en lui m'a rappelé certaines choses enfouies sous les fades évidences qui meublent nos vies. J'ai admiré ce frère si jeune qui s'est occupé de moi comme on s'occupe d'un cadet. J'ai admiré son énergie et sa sincérité. Je livre ici quelques évocations en images de ce que j'ai pu saisir et ressentir.