Depuis quelque temps, des voix se font entendre afin de récupérer les oeuvres spoliées, en 1794, par les armées révolutionnaires françaises qui, en qu...

Depuis quelque temps, des voix se font entendre afin de récupérer les oeuvres spoliées, en 1794, par les armées révolutionnaires françaises qui, en quelques mois, avaient vidé nos cathédrales et autres lieux de nombreuses pièces, essentiellement des tableaux du xviie et trois sculptures, dont la célèbre Madone de Bruges de Michel-Ange. Pierre-Yves Kairis, de l'Irpa (Institut royal du patrimoine artistique) peut aujourd'hui affirmer que 195 oeuvres ont effectivement enrichi les collections du Louvre, à Paris, mais aussi d'ailleurs jusqu'à Mayence et Milan. Au total, 64 de ces oeuvres se trouvent toujours en France, 100 sont revenues en Belgique après la chute de l'Empire, six sont en Allemagne, une en Italie et 24 n'ont pas pu être localisées.