Cela avait été évoqué: l'équipe Vivaldi verrait le retour d'un secrétaire d'Etat pour la lutte contre la fraude fiscale et sociale, comme on l'avait connu avant le g...

Cela avait été évoqué: l'équipe Vivaldi verrait le retour d'un secrétaire d'Etat pour la lutte contre la fraude fiscale et sociale, comme on l'avait connu avant le gouvernement Michel, avec John Crombez (photo), Carl Devlies, Bernard Clerfayt ou Alain Zenner. Eh bien, non. Dans le gouvernement De Croo, ce sera du ressort du ministre des Finances himself, le CD&V Vincent Van Peteghem, qui est donc aussi chargé de la lutte contre la fraude fiscale. On ne parle pas de fraude sociale... Un membre du gouvernement nous glisse que l'expérience a montré que, pour guerroyer contre les fraudeurs, le ministre des Finances avait davantage les cartes en main qu'un secrétaire d'Etat et que Crombez (et, surtout, ses prédécesseurs, lorsque Didier Reynders était aux Finances) n'avaient eu que peu de marge de manoeuvre. Dont acte.