Aucun parti francophone traditionnel ayant perdu les électi...

Aucun parti francophone traditionnel ayant perdu les élections n'a reconnu son échec. Le président de la N-VA, qui reste pourtant le premier parti tant au fédéral qu'en Flandre, l'a fait, lui. Une leçon de discours-vérité, à méditer. Le commentaire de Thierry Denoël, journaliste au Vif/L'Express.