On évalue à 40 000 le nombre de fonds ou, du moins, de compartiments de fonds offerts aux épargnants européens. Rien qu'en Belgique ils sont plus de 2 000 à avoir reçu l'agrément de la Commission bancaire et financière. Mais où se les procurer ?
...

On évalue à 40 000 le nombre de fonds ou, du moins, de compartiments de fonds offerts aux épargnants européens. Rien qu'en Belgique ils sont plus de 2 000 à avoir reçu l'agrément de la Commission bancaire et financière. Mais où se les procurer ?Il n'existe pas encore de " supermarché " de sicav. La solution la plus évidente est de s'adresser au promoteur du fonds, c'est-à-dire à l'organisme qui en assure le service financier (vente, rachat, paiement des dividendes, etc.), qu'il s'agisse d'une banque ou d'une société de Bourse. Le plus souvent, il s'agira de l'institution dont le nom figure en tête de l'appellation de la sicav. Exemple : la KBC Master Fund Sectors s'achète dans une agence de la KBC ou d'une filiale CBC Banque ou Centea. Parfois, et c'est le cas de plusieurs fonds d'épargne-pension, plusieurs banques se sont associées pour cogérer le fonds. Star Fund, par exemple, est commercialisé à la fois par la BBL, Dexia et Artesia. Choix (il)limitéLe problème, c'est qu'un investisseur particulier est le plus souvent client d'une seule banque. Au maximum de deux. Son choix est-il pour autant limité aux sicav dont sa banque est promoteur ? En principe, non. Rien n'empêche un banquier de fournir ses clients en fonds d'autres banques. Mais cela lui pose, en fait, un double problème. D'une part, il devra se contenter d'une partie seulement de la commission d'entrée puisqu'ils seront deux à se la partager. D'autre part, et c'est surtout cela qui explique sa réticence, en vendant les produits de la concurrence, il se prive de la possibilité d'écouler les siens. D'où sa réaction la plus probable : " Nous avons dans notre gamme des sicav correspondant exactement à ce que vous cherchez. Pourquoi aller ailleurs ? " Et si vous tentez de lui expliquer que la sicav sur laquelle vous avez jeté votre dévolu est plus performante que son équivalente maison, il vous en proposera une autre plus rentable encore (mais avec d'autres caractéristiques). La coopération du banquier dépendra souvent de votre force de conviction. Ce sera d'autant plus facile si vous êtes un bon client, car le banquier sait qu'il a plus à perdre qu'à gagner. Cela étant, il n'est pas impossible qu'il vous fasse payer cette " infidélité " par une commission d'achat (et de revente) supplémentaire.Banquiers généralistesEt si votre banquier reste sourd à votre demande ? Allez sonner à une autre porte ou adressez-vous directement à l'organisme financier promoteur de la sicav que vous souhaitez acquérir. Mais cela impliquera l'ouverture d'un compte titres (provisoire si vous demandez la livraison physique). Et vous devrez en ouvrir un dans chaque banque dont les produits ont retenu votre intérêt. Ou bien vous vous adressez à une des rares banques où il est possible de se procurer la quasi-totalité (il y a quand même des exceptions) de l'éventail des sicav disponibles en Belgique. C'est le cas de la Deutsche Bank et de la Citibank. L'alternative, c'est de recourir aux services d'une société de Bourse. En général, elles n'ont pas ou n'ont qu'une gamme limitée de produits maison. Mais ces sociétés de Bourse s'adressent aux " investisseurs " et non aux épargnants petits et moyens. Dernière possibilité : Internet. Un site s'est spécialisé dans les transactions portant sur les sicav. Il s'agit de " efund.be ", marque commerciale d'Investus SA, liée à la société de Bourse Havaux, filiale de la Banque Delen (groupe Ackermans et van Haren). Pour l'instant, elle propose surtout les produits des grandes sociétés d'investissement étrangères (Templeton, Invesco, Shroders, Threadneedle...) et son offre de fonds belges est plutôt limitée (BBL, Petercam, Puilaetco, etc.). A noter une dernière particularité : les sicav produites par Petercam Asset Management (PAM), y compris les " Bond Universalis ", sont cotées au second marché à Bruxelles et peuvent donc être acquises aux guichets de n'importe quelle banque ou société de Bourse.M.Ct.