Avec beaucoup de zèle et sous prétexte de bris de matériel public, de manifestations de désordres en tous genres, la police garante de nos libertés appelle la population à lui venir en aide. Comment? En lui apportant photos, scènes filmées, séquences de troubles à l'ordre public... ...

Avec beaucoup de zèle et sous prétexte de bris de matériel public, de manifestations de désordres en tous genres, la police garante de nos libertés appelle la population à lui venir en aide. Comment? En lui apportant photos, scènes filmées, séquences de troubles à l'ordre public... Bref, des dénonciations que la police s'empresse de vérifier rapidement. Ainsi de ce propriétaire d'une salle de fitness, accusé par ses voisins de dispenser des cours clandestins la journée alors qu'il pratiquait un peu de sport pour se détendre - à ce niveau, Facebook est une véritable industrie de dénonciation! Les pandores sont rentrés bredouilles et contraints de constater que c'était une énième délation gratuite. Avec le retour du beau temps, les collabos à la petite semaine vont avoir du boulot. En effet, dès ce 8 mai, les bistrots et les restaurants sont autorisés à servir en terrasse uniquement. Par le temps frais qui caractérise notre pays, certains tenanciers seront tentés de mettre leurs clients à l'abri, au chaud, dans leur établissement. Mais attention, les corbeaux veillent [...]. A la moindre incartade, ils seront prêts à dénoncer [...]. Chaque règle édictée par les autorités est suivie d'un lot de contraintes, propices à la délation. A croire que les gouvernants tentent de briser toute forme de vie collective pour instaurer une société d'individus, plus contrôlable et moins prompte à se rebeller.