Les nouvelles mesures qui nous sont imposées par la force, consistant en la fermeture de tous les bars, cafés, restaurants pendant un mois, sont arrosées, pour corser le tout, d'un couvre-...

Les nouvelles mesures qui nous sont imposées par la force, consistant en la fermeture de tous les bars, cafés, restaurants pendant un mois, sont arrosées, pour corser le tout, d'un couvre-feu de 22 h à 6 heures. Ces mesures sont dans la lignée des précédentes. D'ores et déjà, il est presque acquis qu'il y aura une baisse des infections que l'on pourra aussi attribuer, le cas échéant, [...] comme dans toutes les maladies infectieuses, aux périodes ascendantes et descendantes évolutives. On les a baptisées "vagues". Nous attendions la vague actuelle, elle était prévue. Et nul ne peut prédire combien nous devons encore en attendre. Chose certaine: cinq ou six vagues suffiront, si l'on persiste dans la voie actuelle, à mettre le pays à plat, en ruine avec des conséquences bien plus terribles que celles du virus. Soignons nos malades du mieux que l'on peut, jusqu'à ce que l'on ait trouvé le vaccin adéquat, mais ne tuons pas le pays.