Les UV sont cancérigènes, accélèrent le vieillissement de la peau et font apparaître de vilaines taches. Koen Pansaers, médecin sportif, assure le suivi des joueurs de l'Union Saint-Gilloise ainsi que de nombreux sportifs de haut niveau, parmi lesquels des triathlètes. Il est formel: "Même à l'ombre et par temps nuageux, il faut protéger sa peau. Je recommande à mes patients de s'enduire, même pour un jogging d'une demi-heure. Coureurs et cyclistes peuvent utiliser un spray. Quant aux adeptes de sports aquatiques, de ski et de randonnée en montagne, ils doivent être encore plus prudents, à cause de la réflexion du soleil sur l'eau et la neige. En cas d'exposition très longue, les sticks à indice élevé offrent une meilleure protection, en part...

Les UV sont cancérigènes, accélèrent le vieillissement de la peau et font apparaître de vilaines taches. Koen Pansaers, médecin sportif, assure le suivi des joueurs de l'Union Saint-Gilloise ainsi que de nombreux sportifs de haut niveau, parmi lesquels des triathlètes. Il est formel: "Même à l'ombre et par temps nuageux, il faut protéger sa peau. Je recommande à mes patients de s'enduire, même pour un jogging d'une demi-heure. Coureurs et cyclistes peuvent utiliser un spray. Quant aux adeptes de sports aquatiques, de ski et de randonnée en montagne, ils doivent être encore plus prudents, à cause de la réflexion du soleil sur l'eau et la neige. En cas d'exposition très longue, les sticks à indice élevé offrent une meilleure protection, en particulier pour le nez, les oreilles et les épaules." Mieux vaut opter pour un produit waterproof, si l'on va dans l'eau mais aussi si l'on transpire. En altitude ou par vent fort, une crème grasse protège mieux la peau qu'une lotion fluide qui peut geler. Il faut appliquer la protection solaire avant les sprays insecticides mais il existe des produits all-in. Beaucoup de sportifs rechignent à se protéger du soleil, sous divers prétextes. Par exemple, quand on transpire, la lotion coule dans les yeux et pique. Il suffit d'appliquer un produit conçu pour le visage... Les hommes ont du mal à appliquer une crème sur leurs jambes poilues ou un crâne dégarni? Un spray résout le problème. D'autres invoquent les carences en vitamine D. Le Dr Pansaers rassure: "De septembre à avril, je conseille au commun des mortels de prendre des suppléments de vitamine D, car on ne retire que 50% de nos besoins de l'alimentation, le solde venant du soleil. Il suffit d'exposer visage et avant-bras de 20 à 30 minutes par jour pour en assimiler suffisamment. L'absorption de la vitamine D n'est fortement diminuée que si on applique une telle couche de crème solaire que la peau est blanchie. Ce n'est donc pas une excuse pour se passer de protection. Différentes études révèlent cependant que les personnes à la peau très sombre ou noire, les types 4 à 6, qui n'ont jamais de coup de soleil, ont intérêt à consommer la vitamine D toute l'année." Une casquette à visière est utile quand le port du casque n'est pas requis: elle protège le crâne mais aussi les yeux. Elle évite d'être aveuglé quand on court ou qu'on marche face au soleil, surtout quand il est bas. En revanche, les vêtements équipés d'un filtre UV, chers, sont superflus. Ils ne dispensent pas d'utiliser une lotion, à moins de vouloir se couvrir des pieds à la tête par beau temps... Puisque l'ombre ne filtre pas tous les UV, il ne faut négliger aucune partie du corps: l'intérieur des bras, le creux de genoux, les oreilles sont trop souvent omis. Retroussez les vêtements lorsque vous appliquez la lotion pour en appliquer un peu plus haut que leur bord, afin d'éviter les traditionnels coups de soleil en bordure des T-shirts et shorts. De nombreux skieurs ont passé quelques jours dans leur chambre, les yeux brûlés par la réflexion du soleil sur la neige. "On peut aussi développer un mélanome de l'oeil. Il faut donc chausser des lunettes de sport. Vérifiez la présence du logo CE, qui garantit la présence d'un filtre suffisant." Elles doivent être incassables et assez grandes pour ne pas endommager l'oeil en cas de chute. Les cyclistes doivent les essayer avec leur casque. Les lunettes doivent également offrir une protection latérale. Certains modèles proposent des verres interchangeables: jaunes ou orange pour protéger du vent et du froid par temps sombre, gris et très teintés. Et les porteurs de lunettes? "Ils peuvent acheter des lunettes solaires adaptées à leur dioptrie chez les opticiens. C'est plus cher mais c'est nécessaire."