Les SOUS-SOUS de la semaine :

Grâce à Tecteo, on sait à présent que les intercommunales ne sont pas soumises à l'impôt des sociétés. Sur 44,5 millions de bénéfices, Tecteo n'a payé, en 2012, que 103 000 euros d'impôts. Voilà qui renvoie les intérêts notionnels, recherche de la voie la moins taxée et autres plaques d'immatriculation luxembourgeoises au rang d'aimables plaisanteries. Dès demain, demandez tous le statut d'intercommunale ! Si vous habitez Mons et que votre appartement de fonction est à B...

Grâce à Tecteo, on sait à présent que les intercommunales ne sont pas soumises à l'impôt des sociétés. Sur 44,5 millions de bénéfices, Tecteo n'a payé, en 2012, que 103 000 euros d'impôts. Voilà qui renvoie les intérêts notionnels, recherche de la voie la moins taxée et autres plaques d'immatriculation luxembourgeoises au rang d'aimables plaisanteries. Dès demain, demandez tous le statut d'intercommunale ! Si vous habitez Mons et que votre appartement de fonction est à Bruxelles, ça devrait marcher. Après la décision surprise de Jean Roucas de soutenir Marine Le Pen, on attend à présent les consignes de vote des deux pandas de Pairi Daiza. Qui a déclaré : " Ne dis pas aux gens ce que tu gagnes, car pour eux, c'est toujours trop " ? 1 : Johnny Thijs, le bpatron de bpost, avant de s'accorder un petit bbonus. 2 : Les frères Borlée (en même temps, eux, ça fait longtemps qu'ils n'ont plus rien gagné) 3 : Le pape (ah non, c'est vrai, c'est le pape des pauvres. De toute façon, avec ce qu'on donne encore à la quête...) La bonne réponse est : aucun des trois. Et se trouve un peu plus bas. Selon un sondage commandité par le Forum nucléaire, 52 % des Belges ne font pas confiance au Forum nucléaire. Pour son prochain sondage, suggérons au Forum nucléaire de demander aux Belges combien ils sont à faire confiance aux sondages du Forum nucléaire. Alors, qui ne dit pas aux gens ce qu'il gagne ? C'est Stéphane Moreau ! Avec des socialistes pareils, qui a encore besoin de capitalistes ? Offre d'emploi : l'aéroport de Charleroi cherche à engager un strike manager. Sa fonction : coordonner les différents mouvements de grève pour s'assurer qu'ils ne tombent pas simultanément. " Ben oui, si les douaniers et les bagagistes débrayent en même temps, on tient une semaine au maximum. Tandis que si on enchaîne leurs grèves et qu'on ajoute celles des chauffeurs du TEC et des pilotes de ligne, on peut espérer tenir deux ou trois mois. Et là, on a une chance de voir la grève wallonne reconnue par l'Unesco comme patrimoine immatériel de l'humanité. " Entre les jeunes habitants de Vilvorde qui sont prêts à tout pour y aller et les profs qui en reviennent mais ne demandent qu'à y repartir histoire de se faire à nouveau kidnapper, pas de doute : la Syrie, c'est LA destination tendance cet automne. TOUTES LES CHRONIQUES DE MARC OSCHINSKY SUR WWW.LEVIF.BEde Marc Oschinsky