Le MÉTRO de la semaine :

La première dame de France l'avoue : " Je mets une perruque pour prendre le métro. Comme ça, personne ne me reconnaît. " Quand elle a appris ça, la princesse Claire a été toute surprise : " Moi, même sans perruque, personne ne me reconnaît. " Quant à la reine Fabiola, elle a juste demandé : " C'est quoi, le métro ? "
...

La première dame de France l'avoue : " Je mets une perruque pour prendre le métro. Comme ça, personne ne me reconnaît. " Quand elle a appris ça, la princesse Claire a été toute surprise : " Moi, même sans perruque, personne ne me reconnaît. " Quant à la reine Fabiola, elle a juste demandé : " C'est quoi, le métro ? "Les tarifs du gaz augmentent de 4 ou 5 % ? Le ministre a la solution : ne payez plus ! Evidemment, il va falloir un certain temps pour s'habituer au Johan Vande Lanotte nouveau, celui qui prend la tête de la révolution, camarades tous aux barricades, le capitaliste assoiffé de sang ne passera pas. On espère juste qu'il a dégagé un budget pour régler les frais de rappel qu'Electrabel ne manquera pas d'envoyer à ceux qui le suivront. La N-VA dénonce un nouveau scandale : il y a une ville qui ne fait aucun effort pour remettre au travail les bénéficiaires d'un revenu d'intégration. Une ville où ils sont cinq fois moins nombreux à être dans un parcours d'activation que, par exemple, à Anvers. Cette ville où les chômeurs se la coulent douce, c'est forcément Charleroi ? Ah non, c'est... Gand ! C'est promis, dès que la Belgique aura disparu, la N-VA entamera un nouveau combat pour obtenir l'indépendance d'Anvers, parce que le reste de la Flandre, c'est que des chômeurs et des paresseux et qu'on ne veut plus payer pour eux. Heureusement que le PS est là pour parler des vrais problèmes des vrais gens : le groupe socialiste du parlement bruxellois a dénoncé les affiches vantant les Villo, les vélos en libre service. Parce que lesdites affiches montrent une photo de Brigitte Bardot toute jeune (et sur un vélo). Or, chacun le sait, BB est une " personne condamnée pour propos racistes et homophobes ". Le secrétaire d'Etat bruxellois aux Vélos a promis que, dorénavant, on afficherait une personne bien connue et appréciée de tous les Bruxellois : " On va remplacer Brigitte Bardot par Brigitte Grouwels. "Depuis la mort, samedi dernier, d'un employé de la Stib, Twitter regorge de messages en sens opposés : il y a ceux qui disent : " Encore une grève, ça commence à bien faire ! " et ceux qui répliquent : " Vous n'écririez pas ça si la victime était votre frère. " Il fut un temps où, pour entendre ce genre de discussion, il fallait sortir au Café du commerce. Avec Internet, elle est livrée toute chaude à la maison, plus besoin de sortir. Ce qui tombe plutôt bien, vu que la Stib est en grève. TOUTES LES CHRONIQUES DE MARC OSCHINSKY SUR WWW.LEVIF.BEMARC OSCHINSKY