L'ÉPOQUE de la semaine :

Il fut une époque où, pour plonger le pays dans le désarroi, il suffisait qu'un hurluberlu interrompe une conférence sur l'extrême droite avec un mauvais spectacle de drag queen. Eh bien, franchement, cette époque, on ne croyait pas qu'on la regretterait aussi vite.
...

Il fut une époque où, pour plonger le pays dans le désarroi, il suffisait qu'un hurluberlu interrompe une conférence sur l'extrême droite avec un mauvais spectacle de drag queen. Eh bien, franchement, cette époque, on ne croyait pas qu'on la regretterait aussi vite. La Wallonie a dépensé 500 000 euros pour une étude sur son image. Si ça peut la rassurer, signalons qu'elle elle n'est pas la seule à souffrir d'un léger déficit en la matière. La Flandre a le même problème (chaque fois que les membres du TAK partent en promenade à Linkebeek, le fonctionnaire chargé de sauver son image passe un mauvais week-end). Ainsi que Bruxelles (les Flamands ne savent même pas que c'est une Région). Les TEC de Charleroi. Les chiites. Les sunnites. Les journalistes. Les autocars. Et les exilés fiscaux français de l'avenue Molière. Aux dernières nouvelles, les seuls à ne pas avoir de problème d'image seraient les auteurs d'études sur les problèmes d'image. Minute de silence : pendant une minute, vendredi, les transports en commun se sont immobilisés. A Charleroi, les usagers n'ont pas remarqué de différence. 135 millions de bonus pour le patron d'AB InBev. Un salaire annuel de 2,6 millions d'euros pour le boss de Belgacom. L'honneur est sauf : il est toujours plus rentable de faire boire le Belge que de le faire parler. A Bruxelles, 55 % des places dans les crèches subventionnées par Kind & Gezin seront réservées à des enfants flamands. Seuls les bébés prononçant correctement " Schild en vriend " seront admis. L'homme qui, en décembre, avait volé le GSM de la future ministre de l'Intérieur sans se rendre compte que, en plus, une grosse caméra de télévision filmait toute la scène a été arrêté. On serait lui, on essaierait de devenir honnête. Parce que, pour faire voleur, c'est comme pour tout : il faut être un minimum doué. Quelques centaines de personnes ont marché la semaine dernière au son des percussions et des djembés pour protester contre la violence policière. On peut promettre une participation nettement plus massive à la manifestation contre les percussions et les djembés. " Avec une majorité parlementaire des deux tiers, dans ce pays, on fait tout ce qu'on veut. On peut décider qu'Anvers relève de la Région wallonne ou rattacher Liège au Limbourg " (Christian Behrendt, constitutionnaliste). Chiche ? TOUTES LES CHRONIQUES DE MARC OSCHINSKY SUR WWW.LEVIF.BEMARC OSCHINSKY