Le BIFIDUS de la semaine :

Pourquoi les dirigeants de l'ex-Crédit communal ont-ils choisi une appellation aux rimes aussi riches pour leur nouvelle banque ? Ecoutons les explications de l'un d'eux : " Il fallait éviter un nom qui puisse prêter au ridicule dans l'une des deux langues nationales. " Alors, logiques, ils en ont choisi un qui le fait dans les deux.
...

Pourquoi les dirigeants de l'ex-Crédit communal ont-ils choisi une appellation aux rimes aussi riches pour leur nouvelle banque ? Ecoutons les explications de l'un d'eux : " Il fallait éviter un nom qui puisse prêter au ridicule dans l'une des deux langues nationales. " Alors, logiques, ils en ont choisi un qui le fait dans les deux. Si le nom Belfius est déjà prodigieux, il ne faudrait pas oublier le lettrage et le logo, tellement banals qu'on sent qu'ils ont été choisis en vitesse par des stagiaires dont le seul impératif était que ça coûte le moins possible. Quant aux couleurs du bidule, elles oscillent entre le franchement fade et le vieux papier peint trouvé en soldes chez Tonton Tapis. Bref, Belfius a inventé un concept novateur : le banquier qui la joue profil bas tellement il a honte d'être banquier. Ce qui, vu la popularité actuelle du secteur, est peut-être plutôt bien vu. Les chauffeurs des TEC Charleroi qui ont arrêté le travail, la semaine dernière, protestent contre le terme de " grève surprise " : " Nous ne faisons JAMAIS de grève surprise. Chez nous, la surprise, c'est quand on travaille. "Le slogan du PS, " Votre quotidien, notre combat ", attire déjà l'intérêt de Belfius : " Dites, si vous n'en faites plus rien après les communales, on veut bien vous le racheter. Il est assez passe-partout, ça correspond bien à notre nouvelle image. Vous nous faites un prix ? "Cette semaine : les prochains looks de Bart De Wever suite à son régime qui lui a déjà fait perdre 20 kilos. 1. Dans deux semaines : il ressemble à un shar-pei, avec sa peau qui plisse de partout. 2. Dans trois mois : il ressemble à un fax. 3. Dans six mois : il a complètement disparu. Mais comme tous les nouveaux membres fraîchement arrivés du VB ne demandent qu'à le remplacer, on n'est pas sûrs de gagner au change. " Une vague de cambriolages sème la panique à Lasne " (la presse). Du coup, Laurette Onkelinx envisage de revenir à Schaerbeek : " C'est moins dangereux. "Le commandant est italien. Quand son esquif ne coule pas contre le premier récif venu, tout tombe en panne et il dérive à la merci des pirates sanguinaires. Les tarifs sont prohibitifs, le service bofbof et si tu veux te faire rembourser, courage ! Finalement, la seule différence entre les navires Costa et la Belgique, c'est que, chez Costa, le costume du commandant est plus joli. TOUTES LES CHRONIQUES DE MARC OSCHINSKY SUR WWW.LEVIF.BE MARC OSCHINSKY