La CRÉATIVITÉ de la semaine :

Le monde est quand même mal fait ! La Commission européenne a décrété que 2009 était l' " Année européenne de la créativité et de l'innovation ", et personne n'est au courant. Pourtant, le programme est alléchant : " organisation de conférences pour sensibiliser les différents publics à l'importance de la créativité " et autres " campagnes de promotion destinées à diffuser les bonnes pratiques ".
...

Le monde est quand même mal fait ! La Commission européenne a décrété que 2009 était l' " Année européenne de la créativité et de l'innovation ", et personne n'est au courant. Pourtant, le programme est alléchant : " organisation de conférences pour sensibiliser les différents publics à l'importance de la créativité " et autres " campagnes de promotion destinées à diffuser les bonnes pratiques ". Au moins, c'est pas ça qui va achever de nous ruiner, puisque, comme le précise le communiqué de la Commission : " Aucun budget spécifique ne sera alloué pour cette initiative. " C'est dire si l'Europe considère que c'est important, la créativité. Le service de com' du Vatican est formel : les propos du pape sur le préservatif ont été " déformés par les médias ". Au vu de la crise actuelle de la presse, on s'inquiète un peu pour Sa Sainteté. Le jour où le dernier journal aura fait faillite, il va falloir qu'il trouve vite une autre excuse. Cette semaine, le top 3 des déclarations fort instructives de Pierre Migisha annonçant qu'il quitte le journalisme sportif pour le CDH : 1. " J'adore mon métier, mais je sentais qu'il était temps pour moi d'évoluer " (car, oui, l'homme politique est la forme suprême de l'évolution). 2. " [les valeurs du CDH] sont mes valeurs depuis longtemps. Même si je n'ai rien du tout contre les autres partis " (à quoi bon se fâcher avec des gens avec qui on va quand même former une coalition dans trois mois ?). 3. " Si je suis élu, j'ai envie de m'investir dans l'intégration des jeunes par le sport " (non, ça c'est pas sympa : mieux vaut laisser les jeunes traîner en rue plutôt que les envoyer se faire ridiculiser par des footballeurs bosniaques). Suite au tollé provoqué par leur " mission " en Californie, les membres du Bureau du parlement wallon ont fixé des règles très strictes : dorénavant ne seront choisis comme objectifs que des endroits moches, où il pleut tout le temps et où ils peuvent espérer nouer des contacts avec des gens n'ayant jamais entendu parler de leur action. Mais certains parlementaires se plaignent : " Si c'est pour aller chaque année à Charleroi, je ne vois pas l'intérêt. "René Vandereycken ne s'inquiète plus pour son avenir post-Diables rouges : " Je vais faire candidat au CDH. Il paraît qu'ils engagent un peu n'importe qui en ce moment. "Marc oschinsky