L'ANNIVERSAIRE de la semaine :

Le Web célèbre ces jours-ci ses vingt ans. Soit exactement le même âge que le gouvernement bruxellois. La différence entre ces deux structures, c'est que l'une doit sa réputation au contingent impressionnant d'allumés à qui elle offre une plate-forme pour dire n'importe quoi sans qu'on puisse les en empêcher. Tandis que l'autre est un réseau informatique mondial.
...

Le Web célèbre ces jours-ci ses vingt ans. Soit exactement le même âge que le gouvernement bruxellois. La différence entre ces deux structures, c'est que l'une doit sa réputation au contingent impressionnant d'allumés à qui elle offre une plate-forme pour dire n'importe quoi sans qu'on puisse les en empêcher. Tandis que l'autre est un réseau informatique mondial. " Rejoignez l'Eglise catholique ! Vous y côtoierez un évêque révisionniste et son collègue qui condamne des médecins dont le crime est d'avoir sauvé une fillette violée. " Pas à dire : avec sa nouvelle campagne de recrutement, le Vatican va encore faire parler de lui. La mauvaise nouvelle, c'est que l'Irakien qui a lancé ses chaussures à la tête de George W. Bush a été condamné à trois ans de prison. La bonne nouvelle, c'est qu'il figure parmi les favoris pour le Soulier d'or. Le monde est mal fait : la même semaine, on a appris que la Belgique était un paradis fiscal et que Didier Reynders allait prendre des mesures pour corriger cette situation. Dites, Didier, la prochaine fois que vous avez une bonne nouvelle de ce genre, ça vous dérangerait beaucoup de nous la laisser savourer au moins quelques semaines avant de la supprimer ? " Il faut que le peuple choisisse celui qui doit le gouverner, même pour l'éternité " (Kadhafi, s'exprimant contre la limitation des mandats présidentiels). Bon, c'est vrai que, depuis quarante ans qu'il est au pouvoir, Kadhafi est ce qui se rapproche le plus de l'éternité. Mais on n'est pas certain que le peuple l'ait choisi. Selon une étude récente, le Flamand vit trois ans de plus que le Wallon. Ladite étude reste muette sur la longévité du Bruxellois. En toute logique, il devrait gagner trois ans de vie s'il se met à parler flamand. La nouvelle orthographe semblant à certains légèrement compliquée et absurde, le ministère de la Communauté française a publié une brochure explicative, entre institutions légèrement compliquées et absurdes, normal qu'on s'entraide. On y apprend que, dorénavant, le pluriel de " un garde-barrière " s'écrit " des garde-barrières ". Le plus dur, ça va être d'encore trouver des garde-barrières. Déjà un, ce sera coton... Marc oschinsky