La BELLE PETITE PHRASE de la semaine :

Alors, cette crise financière, petite turbulence sans importance ou krach planétaire ? Il suffit de le demander aux experts. Comme Etienne Davignon, qui y est allé de cette prévision à la rigueur toute scientifique : " Je voudrais dire à l'homme de la rue : Ça ira mieux un jour. "
...

Alors, cette crise financière, petite turbulence sans importance ou krach planétaire ? Il suffit de le demander aux experts. Comme Etienne Davignon, qui y est allé de cette prévision à la rigueur toute scientifique : " Je voudrais dire à l'homme de la rue : Ça ira mieux un jour. "Eh bien merci Etienne, on se sent tout de suite rassuré ! Précisons que, en s'adressant à " l'homme de la rue ", Davignon exclut d'office l'actionnaire de Fortis, parce que, lui, c'est plutôt " l'homme qui couche sous les ponts ". Sabine Mathus qui, pendant deux ans, a été échevine de la Culture à Uccle, retourne à RTL-TVI. Une décision imposée par ses médecins : ils ont estimé qu'une exposition plus longue à la culture risquait de lui être fatale et lui ont prescrit une abstinence totale. Qui a déclaré : " Un dialogue à un tout seul est peut-être la meilleure solution pour ne pas avoir de discussion. Et encore... Je connais des gens qui ne sont pas d'accord avec eux-mêmes " ? 1. Jean Baudrillard, auteur du livre Pour une critique de l'économie politique du signe. Mais ça devait être un jour où il avait un peu forcé sur le péket. 2. Etienne Davignon, qui présentait la manière dont il entendait dialoguer avec les petits actionnaires de Fortis. 3. Le pape, au sortir d'une discussion avec le Patron. La bonne réponse ? Aucune des trois. Et elle se trouve ? Un peu plus bas. Claude Despiegeleer avait déjà reconnu qu'une chaudière destinée à une école avait été détournée vers sa villa de Carcassonne, où elle chauffait l'eau de la piscine. Aujourd'hui, nouveau scandale : Despi avoue avoir oublié de demander à la Ville de Charleroi le camion de mazout nécessaire pour la faire tourner. " Oui, reconnaît-il, c'est une faute professionnelle. Mais c'est parce que je n'ai pas été formé au métier d'échevin. "Alors, qui est partisan du dialogue à un tout seul ? C'est Karl-Heinz Lambertz, l'un des rois mages, pardon, médiateurs fédéraux. On ne sait pas s'il va sauver la Belgique, mais, au moins, il aura fait progresser la philosophie. Pieter De Crem l'a admis : en Belgique, 64 généraux " et personnes de rang équivalent " (Amiraux de la flotte du lac de Genval ? Démineurs institutionnels ? Généraux d'opérette ?) se déplacent en voiture de fonction avec chauffeur. Les Russes sont donc prévenus. S'ils décident d'attaquer la Belgique, ils devront affronter notre arme secrète : 64 limousines noires avec petit drapeau belge. Ça devrait suffire à les calmer. de marc oschinsky