Alors qu'on l'attendait sur la ligne téléphonique, Mobistar TV utilisera principalement le satellite. Pourquoi ? " Parce que sa capacité technique est supérieure à l'ADSL et qu'il couvre l'ensemble du pays ", explique son patron, Benoît Scheen. Le câble téléphonique pourrait cependant être utilisé ultérieurement, pour autant que Mobistar ait accès au réseau VDSL2 de Belgacom, technologiquement supérieur à l'ADSL. Pour l'heure, c'est donc par les airs que les abonnés recevront les principales chaînes belges et francophones, auxquelles s'ajoutent les centaines de télévisions et de radios que les satellites transme...

Alors qu'on l'attendait sur la ligne téléphonique, Mobistar TV utilisera principalement le satellite. Pourquoi ? " Parce que sa capacité technique est supérieure à l'ADSL et qu'il couvre l'ensemble du pays ", explique son patron, Benoît Scheen. Le câble téléphonique pourrait cependant être utilisé ultérieurement, pour autant que Mobistar ait accès au réseau VDSL2 de Belgacom, technologiquement supérieur à l'ADSL. Pour l'heure, c'est donc par les airs que les abonnés recevront les principales chaînes belges et francophones, auxquelles s'ajoutent les centaines de télévisions et de radios que les satellites transmettent sans cryptage et qui ne nécessitent pas d'abonnement pour être captées. Mobistar TV proposera deux offres distinctes. Si la néerlandophone s'annonce bien fournie, la francophone n'inclura aucune chaîne belge ou française en haute définition (qualité d'image cinq fois supérieure à la normale). Plutôt fâcheux puisque les programmes de la RTBF et du groupe RTL sont partiellement diffusés dans cette norme depuis la rentrée et qu'ils sont proposés par les concurrents VOO, Numericable et Belgacom TV. Chez Mobistar, on parle de situation temporaire et on confirme la tenue de négociations afin d'offrir La Une HD et autres RTL-TVI HD aux abonnés. Le décodeur qui leur sera fourni est d'ailleurs déjà compatible avec cette haute définition et pourra même gérer la 3D (télévision en relief). Son disque dur, qui permet d'enregistrer un programme tout en en regardant un autre, peut stocker près de 200 heures d'émissions, lesquelles peuvent être conservées puisque le disque est amovible et interchangeable. Si le satellite est utilisé pour diffuser les chaînes de télévision, la ligne téléphonique sera mise à contribution pour la vidéo à la demande prévue dans les prochains mois. C'est par elle que passeront les services " RTBF à la carte " et " RTL à l'infini " qui permettent de voir ou revoir certains programmes. La connexion à Internet offrira aussi un guide électronique des programmes (horaires des émissions pour les 15 prochains jours), ainsi qu'une série d'applications (" widgets ") qui seront accessibles depuis le téléviseur, qu'il s'agisse de prévisions météo ou de vidéos hébergées sur le site YouTube. Au-delà du salon, les abonnés pourront également suivre les programmes sur leur ordinateur, tablette (comme l'iPad) ou téléphone (comme l'iPhone). Ces " smartphones " permettront d'ailleurs de programmer un enregistrement tout en étant à des milliers de kilomètres de chez soi et pourront même servir de télécommande une fois à la maison. Moyennant 55 euros par mois, les abonnés bénéficieront d'une antenne satellite, d'un décodeur, d'un modem Wi-Fi, d'un abonnement aux chaînes de base, d'une connexion Internet illimitée, de 40 heures de téléphonie entre postes fixes et des appels gratuits entre GSM des membres d'une même famille. En proposant la téléphonie, l'Internet et la télévision fixes et mobiles, Mobistar se présente désormais comme le seul opérateur " sextuple play " du pays. LAURENT HOVINEle seul opérateur " sextuple play " du pays