Pour souligner le principe d'égalité, les gouvernements révolutionnaires ont supprimé les distinctions de l'Ancien Régime. Dans l'armée, on ne remet plus de décorations, mais uniquement des épées ou des mousquets d'honneur. Bonaparte propose d'introduire une nouvelle distinction sociale qui sera cette fois accessible à tous : l'ordre de la Légion d'honneur. Cette haute distinction devrait être remise par le Premier consul lui-même à des gens qui ont réalisé un travail louable au bénéfice de la nation, que ce soit en tant que civil ou dans l'armée. Les leaders politiques républicains expriment de vives critiques à l'encontre de ce projet qui, à leurs yeux, rétablit l'inégalité supprimée au prix de tant de sang. Pis encore, certains partisans de Bonaparte considèrent cette proposition comme un premier pas en direction d'une nouvelle monarchie - ce en quoi ils n'ont évidemment pas tort. Bonaparte met tout son poids dans la balance pour obtenir gain de cause : " Je défie qu'on me montre une république ancienne ou moderne dans laquelle il n'y ait pas eu de distinctions. On appelle cela des hochets ! Eh bien ! c'est avec des hochets que l'on mène les hommes ", rétorque-t-il à ses oppos...