Après des années d'évolution, la photo numérique atteint la maturité. Désormais, les produits ne voient plus leur prix diminuer de moitié chaque trimestre et les capteurs doubler leur sensibilité chaque année. Si les fonctions évoluent encore, avec la généralisation de la stabilisation ou l'arrivée de compacts grand angle, c'est d'abord le confort et l'aide à la prise de vue que soignent les fabricants. Longtemps en embuscade, les appareils reflex se démocratisent enfin, permettant non seulement de faire évoluer son goût de la photog...

Après des années d'évolution, la photo numérique atteint la maturité. Désormais, les produits ne voient plus leur prix diminuer de moitié chaque trimestre et les capteurs doubler leur sensibilité chaque année. Si les fonctions évoluent encore, avec la généralisation de la stabilisation ou l'arrivée de compacts grand angle, c'est d'abord le confort et l'aide à la prise de vue que soignent les fabricants. Longtemps en embuscade, les appareils reflex se démocratisent enfin, permettant non seulement de faire évoluer son goût de la photographie, mais aussi de prendre de bien meilleures images. Et pas toujours pour beaucoup plus cher. Le capteur La très haute résolution (10 ou 12 mégapixels), oui, mais uniquement si vous comptez imprimer des posters, recadrer et retoucher vos clichés. Pour des tirages en 10 x 15, un capteur de 6 ou 7 mégapixels suffit. Un nombre élevé de pixels permet néanmoins d'exploiter le zoom numérique sans trop perdre en qualité. Côté reflex, le 10 mégapixels est la norme. Le zoom optique A de rares exceptions, comme le Panasonic TZ5 ou le Canon SX 100IS et leur zoom 10x, les zooms proposés varient de 3x à 5x, voire 6x. Si ce critère prévaut pour vous, choisissez un bridge (jusqu'à 20x pour l'Olympus 570 UZ). Le stabilisateur Indispensable, il permet de compenser les bougés du poignet ou du sujet, voire de prendre des photos dans des conditions de basse lumière. Reste la pertinence du stabilisateur. Optique, mécanique ou électronique, il sera plus ou moins efficace. Pour de meilleures performances, certains appareils couplent des stabilisateurs optique et numérique. Le grand angle 28, 25, 24 mmà certains compacts bichonnent leur objectif avec une optique grand angle. C'est un atout pour photographier dans un espace réduit ou pour immortaliser des scènes sans beaucoup de recul. Souvent, hélas, au prix de quelques déformations de l'image. L'écran Si l'essentiel des achats se porte sur des appareils avec écran de 2,5 pouces (6,35 cm), les compacts haut de gamme vont jusqu'à 3,5 pouces (8,89 cm). Le confort est indéniable. Par ailleurs, plus leur résolution sera élevée, plus votre visée sera agréable. Attention, en plein soleil, la visibilité de l'écran est souvent réduite. Gare aussi aux compacts qui, sous prétexte de proposer un grand écran, sont dépourvus de viseur optique. De leur côté, les premiers écrans tactiles font leur apparition. En reflex, le procédé " live view " (visée sur l'écran), combiné parfois à un écran orientable, fait de plus en plus d'émules. La vidéo Certains compacts et même un reflex (le Nikon D90) peuvent filmer en haute définition. Il faut dans ce cas privilégier la connectique HDMI à une simple prise composante.