" Infractions dans la mise en concurrence, attributions insuffisamment motivées, difficultés pour obtenir des dossiers d'achats complets et clairs. " En 2016 et 2017, la Cour des comptes a contrôlé ...

" Infractions dans la mise en concurrence, attributions insuffisamment motivées, difficultés pour obtenir des dossiers d'achats complets et clairs. " En 2016 et 2017, la Cour des comptes a contrôlé une série de marchés publics attribués par huit départements ou organismes fédéraux (Santé publique, Affaires étrangères, etc.). Il s'avère que les règles sont loin d'avoir toujours été respectées " surtout en matière de cautionnement, de réception provisoire et de modifications de marchés ". Les contrôles portant, par ailleurs, sur l'achat de véhicules indiquent que " l'Etat ne dispose pas d'un inventaire centralisé, fiable et exhaustif de son parc automobile, ni d'une image fidèle de son incidence environnementale. Les centrales d'achats doivent élargir leur offre de véhicules écologiques et proposer au plus vite des contrats de leasing. De nombreuses lacunes ont, en outre, été constatées dans le respect de la législation, en raison, notamment, d'une multitude de textes confus. "