Ceux qui marchent quotidiennement présentent un risque plus faible de cancer du sein, d'après la Cancer Prevention Study américaine qui a suivi, entre 1992 et 2009, 73.615 femmes ménopausées (âg...

Ceux qui marchent quotidiennement présentent un risque plus faible de cancer du sein, d'après la Cancer Prevention Study américaine qui a suivi, entre 1992 et 2009, 73.615 femmes ménopausées (âgées de 62,7 ans en moyenne). Les auteurs ont constaté qu'une marche d'une heure par jour en moyenne suffisait déjà pour le réduire de 14% ; chez les femmes physiquement très actives, le bénéfice atteignait même 25%! Sur base de leurs résultats, les chercheurs suggèrent que l'activité physique influence favorablement les taux d'hormones, le poids, le métabolisme glucidique, la sensibilité à l'insuline et l'inflammation, facteurs pouvant intervenir dans la survenue d'un cancer du sein après la ménopause. Une bonne chose, car la marche récréative est très accessible et facile à intégrer à la vie quotidienne, ce qui en fait une alternative rêvée pour ceux qui n'aiment pas vraiment le sport au sens strict. Vous ne savez pas comment vous lancer? Faites appel à un coach!