Je vous écris au milieu du vacarme pétaradant de dizaines de voitures trafiquées qui déchirent l'atmosphère de notre village. Le rallye de Spa n'a jamais été ma tasse de thé, mais en l'autorisant cette année au coeur même du hameau, vous ...

Je vous écris au milieu du vacarme pétaradant de dizaines de voitures trafiquées qui déchirent l'atmosphère de notre village. Le rallye de Spa n'a jamais été ma tasse de thé, mais en l'autorisant cette année au coeur même du hameau, vous avez franchi toutes les bornes. A l'heure où des centaines de milliers de jeunes réclament de prendre en compte l'urgence climatique et mettent les hommes politiques au défi de bâtir un monde nouveau et habitable, vous envoyez à votre population le pire message qui puisse être. Honte à vous qui n'avez rien compris, qui ne voulez rien voir, qui restez obstinément fixés sur vos anciennes et vilaines habitudes. Promouvoir la bagnole dans ses pires aspects comme vous venez de le faire avec un cynisme total est se mettre hors jeu de tout ce qui importe aujourd'hui à la grande majorité de notre population. A l'heure où j'écris ces lignes, un nuage toxique envahit nos habitations et les poumons de nos enfants, des milliers de molécules chimiques polluent nos animaux et nos potagers, ce en toute impunité et juste pour le plaisir de quelques fanas de " sports moteurs ", cette vieillerie qui va devoir disparaître - et le plus tôt sera le mieux. [...]