Voici une réflexion qui m'est venue après la lecture de l'article sur les voitures électriques (Voitures électriques, 6 idées reçues à la loupe, Le Vif du 7 janvier) : si je suis convaincu de l'urgence de prendre des mesures pour la protection de la planète et de l'ut...

Voici une réflexion qui m'est venue après la lecture de l'article sur les voitures électriques (Voitures électriques, 6 idées reçues à la loupe, Le Vif du 7 janvier) : si je suis convaincu de l'urgence de prendre des mesures pour la protection de la planète et de l'utilité des voitures électriques pour limiter les rejets divers dans l'atmosphère, je reste dubitatif quant à une généralisation de leur mise en circulation. En effet, si le prix est encore dissuasif pour de nombreux conducteurs, je pense que le principal frein à la voiture électrique reste d'ordre "technique": à savoir la possibilité de recharger aisément les batteries à son domicile. Habitant une maison mitoyenne, dans une rue où le stationnement est alternatif, où de nombreux ménages disposent de deux voitures (voire plus), il est très rare de pouvoir garer sa voiture devant chez soi et donc pratiquement impossible de la recharger. Et même si les autorités communales décidaient d'installer des bornes de rechargement à des endroits "stratégiques", cela priverait les propriétaires de panneaux photovoltaïques des avantages d'en posséder tout en les obligeant à payer pour recharger les batteries. C'est un petit caillou dans la chaussure des partisans des voitures électriques mais tant qu'il sera présent, toutes les avancées technologiques ne serviront à rien.