Église

L'abbé Rik Devillé, le prêtre marié Norbert Bethune, Godelieve Halsberghe
...

L'abbé Rik Devillé, le prêtre marié Norbert Bethune, Godelieve Halsberghe Membres du groupe Mensenrechten in de Kerk (1992-2010) qui dénonce le " règne du silence dans l'Eglise ". Rik Devillé a transmis 14 dossiers à la justice bruxelloise, s'est fait saisir les autres (320 - 14 ?). Les 33 dossiers étudiés par G. Halsberghe pour l'Eglise ont aussi été saisis. Ce groupe ne fait pas confiance à une nouvelle initiative d'Eglise et soutient l'idée d'une commission d'enquête parlementaire. Pr Peter Adriaenssens Président de la commission éponyme pour le traitement des plaintes pour abus sexuels dans la relation pastorale, créée par l'Eglise en 2000, auto-dissoute le 24 juin (475 dossiers). Pourrait reprendre du service. Renaat Landuyt, les verts Le député SP.A, Groen ! (photo : Wouter Van Besien) et Ecolo proposent la mise sur pied d'une commission d'enquête parlementaire avec une chambre d'écoute spécialisée pour les victimes tenant à leur anonymat. Jan Hertogen Sociologue, ancien employé de la LBC (CSC). S'est constitué partie civile, au nom du respect de sa vie privée, contre la saisie des dossiers de la commission Adriaenssens - dont le sien. Réclame l'effacement de Danneels. Dénonce l'instrumentalisation des victimes par la magistrature et l'avocature. Walter Van Steenbrugge, Christine Mussche Avocats au barreau de Gand. A la " tête " d'une trentaine de plaintes, dont celle du neveu de l'ancien évêque de Bruges, ils demandent l'accès au dossier Calice pour leurs clients et dénoncent le comportement de l'Eglise. Ils voudraient envoyer le dossier Vangheluwe à Bruxelles. Glenn Audenaert, Bruno Bulthé, Wim De Troy Directeur judiciaire de la police fédérale de Bru-xelles, procureur du roi à Bruxelles et juge d'instruction à Bruxelles (photos de haut en bas). Ils cherchent à sauver les victimes potentielles des prêtres et religieux pédophiles protégés par l'Eglise (opération Calice) et à faire jouer l' " unité d'intention " pour annuler la prescription en trouvant des victimes actuelles d'abuseurs du passé. Jean-Marie Berkvens Procureur du roi de Bruges. A ouvert une enquête sur les abus commis par l'ancien évêque de Bruges, Roger Vangheluwe, sur son neveu et les responsabilités éventuelles d'autres personnes (Danneels...). Marc de le Court Procureur général (Bru-xelles). A demandé à la chambre des mises en accusation de vérifier la régularité des actes de procédure posés lors de l'opération Calice. Chambre des mises en accusation (cour d'appel) Indépendante du parquet général, elle veut ramener l'opération Calice dans un périmètre légal. Son premier arrêt est toujours tenu secret par la volonté du juge d'instruction Wim De Troy. Il ordonne de restituer ses 475 dossiers à la commission Adriaenssens. Le second arrêt porte sur le matériel saisi à Malines. Cour de cassation Elle doit rendre son arrêt, le 12 octobre, sur la demande d'accès au dossier introduite par l'avocat Van Steenbrugge. En attendant, tous les dossiers sont figés. Collège des procureurs généraux A passé un protocole avec la commission Adriaenssens pour créer un canal de transmission des plaintes vers la justice( photo : Frank Schins, Gand). Johan Delmulle Procureur fédéral, déjà en possession de 14 dossiers transmis par la commission Adriaenssens. Doit les " dispatcher " vers les arrondissements judiciaires concernés.