Il existe plus de 300 huiles essentielles (HE). Des pharmaciens aromatologues ont conseillé Le Vif/L'Express dans l'établissement d'un classement des HE " stars " en aromathérapie. Ces concentrés de plantes sont des substances à manipuler avec précaution. La plupart sont déconseillées aux jeunes enfants et femmes enceintes ou allaitantes.
...

Il existe plus de 300 huiles essentielles (HE). Des pharmaciens aromatologues ont conseillé Le Vif/L'Express dans l'établissement d'un classement des HE " stars " en aromathérapie. Ces concentrés de plantes sont des substances à manipuler avec précaution. La plupart sont déconseillées aux jeunes enfants et femmes enceintes ou allaitantes. 1. Hélichryse (Helichrysum italicum). Du grec helios, soleil, et chrysos, or (allusion à la couleur de la fleur). Originaire de Corse et d'autres régions méditerranéennes, cette fleur est aussi appelée " immortelle ". Anti-inflammatoire, son huile est réputée pour son action rapide et puissante dans le traitement des hématomes, contusions et entorses. Son coût élevé est dû à sa rareté et à son faible rendement : il faut une tonne de fleurs minimum pour 1 kilo d'huile. 2. Lavande aspic (Lavandula spica ou Lavandula latifolia). Originaire d'Espagne, son huile essentielle est réputée pour ses vertus cicatrisantes et calmantes. Elle s'applique sur les plaies, les brûlures, les mycoses. Elle soulage coups de soleil et piqûres d'insectes. Qualifiée d'" huile essentielle d'urgence ", elle ne doit pas être confondue avec la lavande vraie ou officinale (Lavandula angustifolia), efficace contre les crampes, le stress, les affections cutanées. 3. Ravintsara cinéol (Cinnamomum camphora cineoliferum). Originaire de Madagascar, cette plante pousse à l'état sauvage dans les forêts tropicales humides. Son nom signifie " feuille bonne à tout ". Son huile, réputée contre les bronchites, rhinopharyngites, sinusites, otites, débuts de grippe, mais aussi contre le stress et l'insomnie, s'utilise en massage sur le thorax et de part et d'autre de la colonne vertébrale. 4. Menthe poivrée (Mentha piperita). Originaire de France, d'Italie, des Etats-Unis, elle est le résultat de l'hybridation entre la menthe aquatique et la menthe verte. Son huile essentielle soulage les migraines, les douleurs dentaires et est efficace contre les nausées, les vomissements et le mal des transports. Elle atténue les démangeaisons grâce à son pouvoir réfrigérant. 5. Tea-Tree (Melaleuca alternifolia). L'arbre à thé est originaire d'Australie. Pendant les guerres mondiales, les soldats australiens avaient dans leur paquetage de l'huile essentielle de tea-tree pour combattre les infections de la peau. Antibactérienne à large spectre, cette huile est utilisée contre les infections buccales, ORL ou cutanées. On la retrouve dans des produits d'hygiène corporelle et cosmétiques. 6. Camomille romaine (Anthemis nobilis). Originaire de France et autres pays de l'ouest de l'Europe, cette plante vivace donne une huile essentielle réputée contre le stress et les insomnies. Anti-inflammatoire, elle est utilisée pour les soins des irritations de la peau et en friction lors de troubles digestifs. 7. Laurier noble (Laurus nobilis).Originaire de Hongrie et du bassin méditerranéen, son huile essentielle est un puissant antibactérien, fongicide et antiviral. Elle est mucolytique et expectorante. Bien tolérée, elle s'emploie surtout pour les soins de la peau (acné) et de la bouche. Antidouleur, elle est connue pour soulager les rhumatismes et réguler le système nerveux. L'aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles, par Dominique Baudoux (Amyris). Guide pratique de l'aromathérapie familiale, par Dominique Baudoux (Jom). Ma bible des huiles essentielles, par Danièle Festy (Leduc.s éditions). PAR OLIVIER ROGEAU