La forêt publique (287 137 hectares, 51,2 %) a pris le dessus sur la forêt privée (273 478 hectares, 48,8 %). Les bois publics sont dits " soumis ", c'est-à-dire soumis au régime forestier. Le Département de la nature et des forêts (DNF) ne gère pas les forêts privées mais son droit de police lui perme...

La forêt publique (287 137 hectares, 51,2 %) a pris le dessus sur la forêt privée (273 478 hectares, 48,8 %). Les bois publics sont dits " soumis ", c'est-à-dire soumis au régime forestier. Le Département de la nature et des forêts (DNF) ne gère pas les forêts privées mais son droit de police lui permet d'y constater des manquements au Code forestier. Les communes (192 300 hectares), la forêt domaniale de la Région wallonne (67 200 hectares) et d'autres institutions comme les CPAS ou les Provinces (8 500 hectares) se partagent la forêt publique. Ainsi, le CPAS de Bruges est propriétaire de 1 304 hectares en trois blocs dans la commune de Vielsalm (1,1 million d'euros de vente de bois et droits de chasse en 2016). Le CPAS de Mons possède le domaine des Epioux (1 721 hectares). Le domaine de Ciergnon (6 000 hectares) relève de la Donation royale. Le roi Philippe, le prince Lorenz et ses enfants y pratiquent la chasse. Certains bois (domaine militaire d'Elsenborn) appartiennent à l'armée. Le Vif/L'Express a obtenu le top 11 des forêts domaniales les plus étendues gérées par le Département de la nature et des forêts (hors sites de conservation de la nature). Certaines villes et communes ardennaises sont de grands propriétaires forestiers. En hectares : 1. Bouillon : 7 349 2. Gedinne : 7 142 3. Anlier/Chenel/Rulles (domaniale indivise) : 7 043 4. Vresse : 6 250 5. Viroinval : 6 132 6. Libin : 6 072 7. Saint-Hubert : 4 958 8. Couvin : 4 830 9. Chimay : 4 537 10. Bertrix : 4 378 11. Bièvre : 3 946