Bel exemple d'incivisme encouragé en ces temps où l'union devrait prévaloir pour lutter contre la plus grande menace sanitaire jamais vécue. On a tous pu constater à quels extrêmes pouvaient mener un discours...

Bel exemple d'incivisme encouragé en ces temps où l'union devrait prévaloir pour lutter contre la plus grande menace sanitaire jamais vécue. On a tous pu constater à quels extrêmes pouvaient mener un discours et un comportement dénigrant la réalité tels que Trump a utilisés, conduisant à l'assaut du Capitole. Que des autorités locales se permettent, sous la soi-disant excuse d'un manque d'effectifs, d'annoncer qu'elles fermeront les yeux sur le non-respect des recommandations concernant l'ouverture des terrasses est rien de moins que d'encourager des factions extrémistes à utiliser cette situation pour venir en découdre, avec toutes les conséquences dramatiques que cela peut entraîner. D'autant que cette attitude recèle des arrière-pensées populistes politiciennes qui n'ont pas leur place dans la situation actuelle. Qui prendra la responsabilité d'un "accident" provoqué par des échauffourées que ne souhaiteraient sûrement pas les membres de l'Horeca. Utiliser la détresse de ces derniers à des fins politiques est déplorable.