FAUX

Malgré l'ambition de prescrire moins de médicaments, la consommation d'antidépresseurs continue à augmenter en Belgique. En 2020, pas moins de 1,22 million de patients en prenaient, soit 7% de ...

Malgré l'ambition de prescrire moins de médicaments, la consommation d'antidépresseurs continue à augmenter en Belgique. En 2020, pas moins de 1,22 million de patients en prenaient, soit 7% de plus qu'il y a dix ans. A cela s'ajoute le fait que le nombre de doses consommées par jour a augmenté d'un quart au cours de la même période. Les antidépresseurs ne sont pourtant utiles qu'en cas de dépression modérée à sévère, de préférence en association avec une psychothérapie, ou lorsque les autres traitements non médicamenteux échouent. Les psychiatres reconnaissent toutefois qu'il est fréquent que leurs patients y aient recours pendant des années. La consommation grimpe également parmi les jeunes de moins de 20 ans. Ces trois dernières années, leur nombre a augmenté de 8%. Il y a quelques années, une vaste étude publiée par The Lancet concluait pourtant que les "antidépresseurs ne semblent pas offrir un bénéfice évident chez les enfants et les adolescents".