Je suis excédée par les multiples demandes de pardon que l'on voit surgir un peu partout, relayées par certains, avides de publicité, bien installés dans des pays démocratiques où ils ne risquent pas d'être éliminés. L'ONU demand...

Je suis excédée par les multiples demandes de pardon que l'on voit surgir un peu partout, relayées par certains, avides de publicité, bien installés dans des pays démocratiques où ils ne risquent pas d'être éliminés. L'ONU demande à la Belgique de s'excuser pour les exactions commises durant la colonisation, mais oublie de s'excuser pour les dizaines de civils et membres du CICR qui furent assassinés au Katanga au début des années 1960. Les Congolais demandent des excuses pour les exactions commises " par " Léopold II mais ne s'excusent pas pour les dizaines d'Européens et centaines de civils africains massacrés par leur armée. Si l'on s'en tient à cette logique, la Belgique devra demander des excuses aux Hollandais, aux Français, et les Songyes aux Lubas, et moi à mes enfants pour les avoir fait naître dans un tel monde. Alors non, je ne m'associe en aucun cas à la Belgique si elle s'excuse auprès de gens qui hurlent et cassent dans un pays où ils ne risquent rien mais que l'on n'entend jamais pour dénoncer la disparition d'un journaliste, d'un membre d'une ONG pour la défense des droits humains dans un pays plus... autoritaire.