Les centres de yoga se multiplient comme des champignons et attirent un public plus nombreux que jamais. Il est même accessible au travail ou sur internet, via des tutoriels accessibles aux débutants. Et désormais, des cours ou camps de yoga sont aujourd'hui organisés pour les plus petits à travers le pays. Les activités proposées diffèrent toutefois sensiblement de la formule pour adultes, souligne Leen Demeulenaere, cheville ouvrière du centre de yoga Kreakatau : " Le yoga pour enfants n'est pas une version simplifiée de celui des adultes, qui est beaucoup plus axé sur les postures corporelles et insiste aussi davantage sur toutes sortes de notions et explications. Cette approche verbale ne fonctionne pas chez les enfants : si vous leur dites de bien respirer par le ventre, ils risquent de perdre les pédales et de suranalyser, ce qui est aux antipodes de l'effet recherché. On privilégiera donc chez eux des exercices ludiques. Si vous imaginez que vous êtes un arbre qui germe, grandit et se redresse petit à petit, par exemple, vous allez spontanément expirer en vous penchant et inspirer lorsque vous vous redressez sans avoir besoin d'y penser....

Les centres de yoga se multiplient comme des champignons et attirent un public plus nombreux que jamais. Il est même accessible au travail ou sur internet, via des tutoriels accessibles aux débutants. Et désormais, des cours ou camps de yoga sont aujourd'hui organisés pour les plus petits à travers le pays. Les activités proposées diffèrent toutefois sensiblement de la formule pour adultes, souligne Leen Demeulenaere, cheville ouvrière du centre de yoga Kreakatau : " Le yoga pour enfants n'est pas une version simplifiée de celui des adultes, qui est beaucoup plus axé sur les postures corporelles et insiste aussi davantage sur toutes sortes de notions et explications. Cette approche verbale ne fonctionne pas chez les enfants : si vous leur dites de bien respirer par le ventre, ils risquent de perdre les pédales et de suranalyser, ce qui est aux antipodes de l'effet recherché. On privilégiera donc chez eux des exercices ludiques. Si vous imaginez que vous êtes un arbre qui germe, grandit et se redresse petit à petit, par exemple, vous allez spontanément expirer en vous penchant et inspirer lorsque vous vous redressez sans avoir besoin d'y penser. " Dynamique et actif, le yoga des enfants rapproche l'exercice et le jeu au travers d'une combinaison d'activités amusantes, d'histoires, de massages ludiques et d'exercices de relaxation. " Alors que le yoga des adultes se déroule dans le silence et insiste surtout sur le calme et la méditation, celui des enfants laisse une grande place au jeu et aux éclats de rire, poursuit la spécialiste. Au début de la leçon, il m'arrive d'organiser une partie de touche-touche pour donner aux petits l'occasion d'évacuer les tensions, d'explorer l'espace et de faire connaissance. Ensuite, on peut passer aux exercices de concentration et de relaxation, mais toujours en s'amusant et sans rien imposer. On ne peut pas simplement dire à un enfant de se tenir tranquille ! S'il n'a vraiment pas envie de participer, il peut même aller s'installer dans un coin pour regarder les autres, tant qu'il ne les dérange pas. Ici, la règle est que rien n'est obligatoire et que tout est permis, mais toujours dans le respect des autres et de soi-même. Chacun fait ce qu'il peut, sans obligation de prester ou de réussir... et pour bien des petits, c'est déjà un soulagement après les innombrables obligations du quotidien. " Les cours de yoga sont, pour les enfants, l'occasion d'explorer par le jeu les possibilités et les limites de leur propre corps et d'améliorer leur posture, leur équilibre, leur force et leur souplesse sans s'en rendre compte. Et ce n'est pas tout : " Même pour les plus jeunes, le yoga est bien plus qu'une expérience purement physique. La relaxation influence aussi leur bien-être psychologique, ce qui peut les aider à se sentir mieux dans leur peau et à prendre davantage confiance en eux. L'apaisement et le fait de diriger leur attention vers l'intérieur leur offre une base pour explorer et assimiler les émotions. Un enfant paralysé par la peur de l'échec pourra par exemple complètement s'épanouir en apprenant à bien se détendre. Le yoga présente également une foule d'avantages sur le plan cognitif : il apprend à se protéger d'un excès de stimuli et à recevoir calmement l'information pour ensuite la traiter efficacement. Il améliore ainsi la concentration et la capacité de structuration mentale de l'enfant, tout en stimulant sa créativité et son imagination. " Dans notre monde frénétique où les enfants sont parfois exposés au stress dès leur plus jeune âge, le yoga offre à l'esprit une parenthèse de calme et d'apaisement. " Prendre tous les jours cinq ou dix minutes pour soi, pour se détendre, pour assimiler toutes les émotions et s'en détacher, cela fait un bien fou... et c'est également vrai pour les enfants, trop souvent 'sursollicités' par les exigences de l'école, les attentes des parents et les stimuli des innombrables écrans. Le yoga s'efforce d'apporter une réponse à cette réalité en développant un climat d'attention détendue. Il apprend à focaliser son esprit et son énergie et à être mieux en phase avec son univers intérieur. " Le yoga pour enfants s'adresse généralement à un public à partir de six ans ; on trouve parfois aussi des séances destinées aux plus petits et même aux nourrissons, évidemment accompagnés d'un parent. Pour bien choisir un cours de yoga pour enfants sur internet, il faut contrôler soigneusement le bagage ou la formation de la personne qui les encadre et ne pas hésiter à se renseigner sur le cours. " Tout le monde peut s'autoproclamer instructeur de yoga, et il y a beaucoup d'ivraie dans le bon grain, avertit Leen Demeulenaere. Une formation reconnue s'étale sur au moins quatre ans, auxquels s'ajoute une année de spécialisation en yoga pour enfants. Assurez-vous donc que le professeur dispose d'une expertise suffisante avant de lui envoyer vos bambins ! "